08/05/2014

Les candidats flamands défavorisés à Bruxelles?

XL 413b.jpg

En dépit des dispositions qui appellent les communes à prévoir des emplacements suffisants et une répartition proportionnelle des panneaux électoraux communaux entre les différentes listes politiques, dans de nombreuses communes de la Région de Bruxelles-Capitale, les panneaux pour les partis néerlandophones sont soit absents soit placardés trop tardivement par le personnel communal, observe l'échevine ixelloise en charge des Affaires néerlandophones Maite Morren, tête de liste sp.a pour la Chambre aux élections du 25 mai, dans un texte en néerlandais publié jeudi sur son site internet.


Maite Morren, élections 2014Un désavantage existe ainsi à Ixelles, selon l'échevine Morren, qui regrette que l'accord qui prévoyait que chaque parti néerlandophone recevrait un panneau à sa disposition ne soit pas respecté partout, notamment aux endroits stratégiques comme les écoles faisant office de bureaux de vote, où seuls les partis francophones sont affichés, d'après elle.

"Le fait que les communes bilingues de Bruxelles ne garantissent pas ou pas assez de panneaux pour les partis néerlandophones constitue une infraction flagrante aux instructions du gouverneur (de l'arrondissement administratif) bruxellois", note Maite Morren. "C'est pourquoi j'exige une répartition proportionnelle des panneaux à Ixelles", poursuit-elle. "Il me paraît également nécessaire que la Région bruxelloise prenne des mesures afin que tous les partis bruxellois puissent être affichés à l'avenir", conclut la candidate socialiste.

XL 416b.jpg

(photos © SC)

 

21:30 Écrit par Sébastien Cools dans Politique | Tags : élections, affichage électoral, maite morren, sp.a | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.