29/04/2014

"Il n'y a pas de place pour les cow-boys dans ma zone"

Police Bruxelles Capitale Ixelles voiture.jpg

Suite à un nouveau cas de violence policière dénoncé cette fois au Mont des Arts et au commissariat de la rue du Marché au Charbon, le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur (PS) a annoncé lundi des modifications dans la formation des policiers de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles et l'installation de caméras de surveillance dans les couloirs des commissariats et aux abords des cellules.


zone de police Bruxelles-Capitale/Ixelles"Il y a eu trop d'incidents où la police bruxelloise était mise en cause ces derniers mois", a estimé Yvan Mayeur, cité mardi par De Standaard et Het Nieuwsblad. "Pour moi, ce dernier incident est la goutte d'eau qui fait déborder le vase", a ajouté le socialiste. "Les agents ne peuvent pas jouer aux justiciers, même si je comprends bien qu'il se passe beaucoup de choses dans notre métropole. Les cow-boys doivent quitter notre corps de police", a tranché le bourgmestre.

Les policiers de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles bénéficieront à l'avenir de deux heures supplémentaires de cours de déontologie et d'un programme de formation organisé en partenariat avec le Centre interfédéral pour l'égalité des chances concernant le respect des citoyens et de la diversité, ainsi que la lutte contre le sexisme.

 

Lire aussi: "Je voulais juste deux pains au chocolat"

Yvan Mayeur, police, Twitter

 

09:30 Écrit par Sébastien Cools dans Faits divers | Tags : police, violence policière, yvan mayeur | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.