24/02/2014

Jean-Pierre Coffe en vadrouille à Ixelles

Jean-Pierre Coffe, Coffe en tram, Ixelles, Flagey

Le cuisinier, animateur et auteur français Jean-Pierre Coffe a visité la commune bruxelloise d'Ixelles, dans le cadre de sa nouvelle séquence hebdomadaire "Coffe en tram", diffusée dimanche après-midi sur RTL-TVI. Patrimoine et gastronomie étaient au programme de sa promenade, à revoir en vidéo ci-dessous.


Jean-Pierre Coffe a été accueilli à sa descente du tram par Gilles Ledure, directeur général du paquebot Flagey, qui lui a décrit l'ancien bâtiment de l'Institut national de Radiodiffusion (INR).

"Avec un peu d'imagination, on peut y voir un paquebot, mais il faut comprendre quand on le voit à l'intérieur", a expliqué Gilles Ledure. "Le 'paquebot', ça ne vient pas uniquement de cette forme arrondie, mais ça vient surtout du fait qu'à l'intérieur, il y a les rampes comme dans un paquebot, il y a des passerelles. Tout ça, ce sont des éléments qu'on retrouve dans les paquebots", a détaillé le directeur.

"Tout ce quartier des étangs d'Ixelles, c'est superbe", a commenté Jean-Pierre Coffe. "Dans cet endroit qui n'est pas récent, avec des maisons qui sont très traditionnelles, on voit quand même qu'il y a une vie très contemporaine et très moderne", a observé le visiteur, avant de s'aventurer au marché de la place Flagey et de faire étape au restaurant japonais "Kokuban" (pour s'enfiler des nouilles "comme un cochon").

En guise de balade digestive, Jean-Pierre Coffe est redescendu vers l'abbaye de la Cambre, où il a été guidé par Gérard Leroy, avocat retraité, qui lui a conté une légende de l'ancienne abbaye cistercienne.

"Où sont passés les trésors de l'abbaye? On pense que beaucoup de choses ont été cachées à gauche et à droite à Bruxelles, mais la dernière religieuse est morte avant d'avoir dit où ils étaient", a indiqué Gérard Leroy. "Certains disent derrière cette porte, en-dessous, il faudrait creuser et on trouverait quelque chose", a rapporté le passionné d'Histoire. "Vous voulez qu'on s'y mette?", a alors plaisanté Jean-Pierre Coffe. "Je vais essayer d'avoir la clé et je vous avertis?", a surenchéri son interlocuteur. "Oui, on fait ça en douce, hein", a encouragé la célébrité.


Coffe en tram: Ixelles

 

Les commentaires sont fermés.