02/12/2013

Intimidation policière au Festival Zéro>18

Festival Zéro 18.jpg

Les organisateurs du Festival Zéro>18, qui s'est déroulé le dimanche 17 novembre à Flagey, auraient été interrogés par des policiers sur base d'une information qu'ils auraient reçue annonçant la venue d'enfants afghans au festival, a rapporté le conseiller communal Geoffrey Roucourt, suite à son intervention pour le groupe Ecolo lors du conseil communal d'Ixelles de jeudi soir. Les personnes interrogées auraient été intimidées, selon le conseiller de police.


Des témoignages de l'organisateur logistique du festival des droits de l'enfant font état d'une intervention "particulièrement étrange" de la police, a écrit samedi Geoffrey Roucourt sur son blog, dans un billet évoquant le comportement "douteux" des policiers.

Interrogé sur le sujet, le bourgmestre Willy Decourty a répondu qu'il n'était pas au courant et qu'il réprouvait cette intervention, la qualifiant de "surréaliste". Il a demandé une enquête interne, assortie de sanctions à l'encontre des agents concernés, si les faits venaient à être confirmés.

"Tous les enfants ont des droits, y compris ceux qui demandent l'asile", a souligné le conseiller communal Geoffrey Roucourt, rappelant en outre que le conseil communal a adopté en octobre à l'unanimité une motion de soutien aux demandeurs d'asile afghans mettant d'ailleurs en avant la situation des enfants.

 

Lire aussi: Films, spectacles et animations pour le festival des droits de l'enfant

 

07:30 Écrit par Sébastien Cools dans Faits divers | Tags : police, asile, droits de l'enfant, festival zéro>18 | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.