31/10/2013

Decourty ne se voit pas devenir une "belle-mère" du Collège

Willy Decourty, Télé Bruxelles

Le bourgmestre ixellois Willy Decourty, invité à bord du tram de l'émission "Sans Détours" diffusée lundi soir sur Télé Bruxelles, a notamment évoqué son avenir après 2015, lorsqu'il aura passé l'écharpe mayorale à Dominique Dufourny, mais aussi des dossiers sensibles comme ceux de l'îlot communal, du logement au campus de la Plaine ou du tram 71.


"J'ai accumulé pas mal de livres qui sont en retard de lecture, donc j'aurai de quoi m'occuper", a répondu le bourgmestre Decourty à Jean-Christophe Pesesse au sujet de son futur temps libre. "Je suis un ancien journaliste, donc je vais me remettre à l'écriture. Je peux faire des caricatures aussi, donc vraiment, au niveau hobbys, je n'ai pas de problème. Mais je vais continuer aussi à faire de la politique locale, puisque je vais rester conseiller communal au moins jusqu'à la fin de la législature. Après ça, je serai toujours à disposition de mon parti, si on a besoin de moi pour quoi que ce soit", a anticipé le socialiste. "J'ai fait vingt-sept ans d'exécutif. Et puis, quand on a été bourgmestre -en tout cas, c'est ma conception-, je ne me vois pas redevenir échevin et devenir une sorte de 'belle-mère' du Collège (des Bourgmestre et Echevins), ce n'est pas mon style", a estimé Willy Decourty, se refusant par ailleurs à désigner un "dauphin" particulier pour lui succéder comme candidat bourgmestre au sein du PS d'Ixelles. "Ce n'est pas mon rôle de choisir, je suis là pour aider, pas pour commencer à mettre sur pied des clans les uns contre les autres", s'est distancié le bourgmestre.

 

08:00 Écrit par Sébastien Cools dans Politique | Tags : willy decourty, ps | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.