25/10/2013

Zwarte Piet vu à Matonge

Zwarte Piet.jpg

Suite à la polémique autour des personnages traditionnels de Saint Nicolas et Père Fouettard (accusés de véhiculer des clichés racistes et colonialistes) aux Pays-Bas, la VRT a eu l'idée d'envoyer un émissaire déguisé et maquillé en "Zwarte Piet" dans le quartier congolais de Matonge, à Ixelles, pour récolter l'avis des Bruxellois d'origine africaine, dans le cadre d'une séquence de l'émission "Terzake" diffusée mercredi soir. D'après les images de la chaîne flamande, les réactions étaient partagées entre indifférence, incompréhension et indignation.


Zwarte Piet, Matonge Le Zwarte Piet de la VRT et son équipe se sont promenés à la Porte de Namur, à la chaussée d'Ixelles, rue Saint-Boniface et rue de la Paix, constate-t-on dans la vidéo disponible sur le site deredactie.be. La discussion s'est engagée avec plusieurs personnes.

"C'est le Père Fouettard qui frappe les enfants quand ils ne sont pas gentils. Donc, c'est un peu associer le Noir et le mauvais", a analysé une passante. "C'est plutôt ça qui est un petit peu dommage, mais sinon, ça ne me touche pas", a-t-elle ajouté.

"Un enfant noir qui est confronté à ça... A quoi vous pensez, vous?", s'est irritée une autre personne, avant de prendre le Père Fouettard à partie. "Vous êtes avec le 'grand' Saint Nicolas (...) Vous savez comment ça joue dans la psychologie de l'enfant blanc et de l'enfant noir quand ils voient le 'Zwarte Piet'?", a-t-elle lancé.

"Je travaille, on m'appelle 'Zwarte Piet'. Même mon patron m'appelle 'Zwarte Piet'. Mon patron, c'est un Flamand, il m'appelle 'Zwarte Piet'", a témoigné un autre intervenant. "Et moi, je ne peux rien dire parce que c'est mon patron, vous voyez. C'est du racisme pur et simple", a-t-il estimé.

Zwarte Piet saint boniface.jpg"Ils n'ont pas autre chose à faire, non?", s'est amusée une dernière passante au sujet de l'enquête ouverte par une commission du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme. "Nous sommes sans emploi, il y a des gens qui meurent de faim... Soi-disant les Noirs qui sont choqués ont besoin de tout ça?", s'est-elle interrogée. "Moi, quand je déconne, tu n'as qu'à me fouetter", a-t-elle conclu en plaisantant.

 

15:00 Écrit par Sébastien Cools dans Société | Tags : polémique, traditions, racisme, télévision, matonge | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.