01/07/2013

Aux urgences à cause d'un coup de poing d'un policier

Renate Brantz, violence policière

Une quinquagénaire ixelloise s'est retrouvée aux urgences de l'hôpital d'Ixelles après avoir reçu un coup de poing d'un policier, alors qu'elle demandait un peu de tolérance pour des jeunes trop bruyants, au petit matin du dimanche du week-end de la Fête de la Musique, a rapporté samedi la RTBF. Une plainte a été introduite au Comité P.


Les faits se sont produits le dimanche 23 juin, vers cinq heures du matin, dans la rue du Belvédère. De retour de soirée, Renate Brantz (photo) s'est mêlée à une discussion entre noctambules et policiers, qui entendaient faire respecter le calme pour le voisinage. Les agents n'auraient pas apprécié son intervention.

"Deux des policiers m'ont 'ficelé' avec beaucoup de violence. Ils m'ont jeté dans la voiture. Je me demandais ce qui m'arrivait", a témoigné Renate Brantz au micro de la RTBF, affirmant avoir été frappée au visage à deux reprises. "Je n'ai ni mis les mains sur quelqu'un, ni été agressive", a-t-elle insisté.

Après avoir été conduite à l'hôpital d'Ixelles, où le médecin a jugé son état physique "satisfaisant", Renate Brantz a été entendue au commissariat pour "ivresse publique", selon la DH, qui a pu prendre connaissance du rapport d'audition. La victime présumée est ensuite retournée seule à l'hôpital et a fait établir un constat de lésions.

"Je compte aller jusqu'au bout (...) Ce qui est arrivé est inadmissible et scandaleux", a déclaré Renate Brantz dans La Capitale de ce lundi.

La zone de police a refusé de réagir.

 

12:00 Écrit par Sébastien Cools dans Faits divers | Tags : police, comité p, violence policière | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.