19/04/2013

Plusieurs cas d'oreillons à l'ULB

ULBPlusieurs cas d'oreillons ont été signalés au sein de l'ULB, selon un communiqué de l'université diffusé jeudi.


Les oreillons sont une infection causée par un virus. La transmission se fait de manière orale. Le traitement est symptomatique. Dans la plupart des cas, la maladie guérit sans séquelle. Les personnes à risque de développer des complications sont principalement les adolescents ou jeunes adultes et les personnes à faible immunité, explique le communiqué de l'université, signé notamment par le Dr Diane Chevalier, médecin-directeur du service médical de l'ULB.

Il est conseillé aux étudiants qui présentent des symptômes suggérant les oreillons (fièvre, gonflement douloureux des glandes salivaires, maux de tête) de prendre contact rapidement avec le service médical de l'ULB (campus du Solbosch) ou le service de médecine du travail (campus Erasme).

Si un étudiant est atteint des oreillons, une éviction sera de mise jusqu'à la disparition des symptômes, afin d'éviter que d'autres cas ne surviennent.

Les médecins se chargeront d'avertir la Cellule d'inspection d'hygiène de la Fédération Wallonie-Bruxelles, afin de tenir celle-ci au courant de l'évolution de la situation.

Une épidémie d'oreillons a vu le jour en Flandre il y a plusieurs mois. Après s'être répandue parmi les étudiants des universités de Gand, Louvain et Anvers, la maladie a touché les étudiants francophones également, ceux de l'ULg en premier lieu. L'épidémie devrait perdre du terrain et s'éteindre d'elle-même.

 

19:00 Écrit par Sébastien Cools dans Santé | Tags : ulb, épidémie | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.